Place des langues dans les formations du LPH

Les lycéens du Lycée Hôtelier la Renaissance ont droit au même enseignement de LVE que les élèves de lycée général, que ce soit en anglais, en espagnol et en allemand. Désormais, l’Europe souhaite que chaque élève maîtrise au moins trois langues, langue maternelle, langue seconde ou étrangère. De plus, les métiers de la restauration sont des métiers de contact où l’on rencontre des personnes qui viennent du monde entier; il est donc important de pouvoir établir un contact avec ses hôtes. La langue créole est également  enseignée en option, permettant aux élèves de cette formation de valoriser au mieux la diversité culturelle de notre île.

 

Ici, deux élèves se préparent à accueillir la délégation Mauricienne conduite par L’Honorable Leela Devi Dokun-Luchoomun, Ministre de l’Éducation de l’île Maurice.

https://www.ac-reunion.fr/academie/actualites-de-lacademie-de-la-reunion/article-dactualite/news/detail/News/visite-de-la-ministre-de-leducation-de-lile-maurice-au-lycee-hotelier-la-renaissance.html

Il est donc important de maîtriser de techniques professionnelles comme la capacité de s’exprimer, même sommairement avec les invités ou visiteurs. 

Les professeurs de langue de notre établissement savent que certains élèves ont des difficultés quand ils arrivent, mais ils reprennent toutes les bases afin que les élèves puissent progresser au mieux …

Sans oublier les pourboires car nos visiteurs étrangers notamment les Britanniques et les Allemands … sont toujours généreux avec le personnel attentionné ! Qu’on se le dise !

ERASMUS+ Partenariat stratégique : E.A.S.Y. en Bulgarie

Les partenariats stratégiques

Le lycée hôtelier La Renaissance, très impliqué dans les projets Européens, est coordonnateur d’un partenariat stratégique incluant des établissements de six pays européens ou candidat à l’Europe : Bulgarie, Grèce, France : La Réunion, Italie, Pologne et Turquie. Intitulé E.A.S.Y. (Education And Sustainability for the Young) ce projet de partenariat stratégique comporte des mobilités de stage et des rencontres transnationales dans tous les pays partenaires.

 

Stages élèves et enseignants en mobilité

L’ensemble des partenaires sont venus en novembre 2016, à l’île de La Réunion, pour une réunion transnationale et des stages. Mars 2017 ils se sont réunis en Italie. Tout récemment cinq élèves et une enseignante sont allés en Bulgarie, pendant les vacances d’octobre, pour un stage professionnel et un stage d’observation de cours. Logés dans les familles d’élèves partenaires pendant une semaine, ils ont ensuite intégré un hôtel et effectué un stage en cuisine et en restaurant la deuxième semaine.

 

 

Visites culturelles

A l’aller comme au retour ils ont bénéficié d’une visite culturelle de la capitale Bulgare, Sofia et ont pu apprécier la beauté des monuments historiques : la cathédrale Sofia qui a donné son nom à la ville, les églises orthodoxes russes ainsi que le musée historique de Sofia, la place du théâtre sans oublier la rue piétonne et ses manifestations musicales. La savoureuse cuisine Bulgare a été testée par ces connaisseurs.

 

Ils ont découvert le pays des roses et ses senteurs déclinées en différents produits de toilettes parfumés : savons, crèmes et bonbons.

A leur retour les élèves ont apprécié une visite éclair de Paris et ont pu admirer les monuments et lieux célèbres de la capitale.

 

Un bilan très positif : Merci ERASMUS+

Elèves et enseignants ont communiqué en anglais et amélioré à la fois leurs compétences professionnelles et leurs connaissances et pratiques linguistiques.

Ils ont créé des liens qui vont perdurer et aboutir à de nouveaux projets.

 

 

Formation élèves pairs

Mieux communiquer

Le lycée hôtelier se préoccupe de maintenir un bon climat scolaire afin de permettre à tous les élèves de réussir leur parcours scolaire. En plus des différents interlocuteurs déjà existants (personnels de vie scolaire, infirmières, assistante sociale, COPSY…), une formation par les pairs a été mise en place depuis 2 ans. Les élèves qui rencontrent des difficultés d’intégration, ou des problèmes d’ordre privé, possèdent donc la possibilité de passer par des pairs, formés à l’écoute et à la prise d’information, afin d’entrer dans une démarche d’entraide.

 

Les paniers de Noël arrivent…

Comme l’an dernier, la classe de 2CAPCR1 vous propose ses paniers garnis pour Noël.

photo non contractuelle

Dans une superbe boîte réutilisable, découvrez tous nos produits maison !

Les classiques :  rhum arrangé de 50cl, pâte de piments 90g

Nos nouveautés de l’année : ballotin de 12 chocolats variés, pâté créole à la papaye confite, assortiment de bonbons lontan

Et toujours au prix imbattable de 30€.

Réservations auprès de M CIURANA

Vente le jeudi 21 et le vendredi 22 décembre 2017

 

VIE SCOLAIRE

Le service de la Vie Scolaire est placé sous la responsabilité de deux CPE.

Le bureau de la Vie Scolaire est ouvert aux élèves de 7h15 à 19h du lundi au jeudi, de 7h15 à 17h30 le vendredi.

Le suivi de l’internat est assuré tous les soirs par roulement entre les deux CPE, de 17h30 à 21h. Les astreintes de nuit (de 21h à 7h) sont organisées par roulement hebdomadaire entre les différents personnels cadres logés au lycée par nécessité absolue de service.

L’équipe de Vie Scolaire se compose également de quinze assistants d’éducation et d’un responsable de la Maison des lycéens.

 

Concours d’éloquence

Sarah, Luc, Annecy, Imram, GiovanNi nous racontent leur expérience au concours d’éloquence…

Aujourd’hui, lundi 13 novembre 2017 s’est déroulé le concours d’éloquence au lycée de Saint Paul IV. Cinq élèves de notre lycée y ont participé. Le concours consistait à répondre à une citation sur l’inégalité hommes-femmes. Et alors nous devions exprimer dans notre discours ce que l’on répondrait à l’une des quatre citations proposées. Notre discours devait faire au moins quatre pages. Nous sommes partis du lycée à 9h30 accompagnés de Madame Vigne (professeur de lettres) et de Madame Rivière (professeur documentaliste) et arrivés à Saint Paul IV vers 10h00. Il y avait les élèves de Stella, Evariste et d’autres lycées de l’ouest.

 

J’ai choisi la citation suivante: <<Cheveux coupés courts, habillée de vêtements colorés, élégante, est-ce ainsi que vous séduisez votre électorat?>> Pendant ce temps (vu que nous commencions à 11h00), on a attendu avec beaucoup de stress. Je tremblais, j’étais vraiment très stressée. Quand je suis entrée dans l’amphithéâtre, les membres du jury m’ont rassurée et m’ont tout de suite mise à l’aise. J’ai progressivement oublié mon stress quand j’ai fais mon discours. Je pense avoir pu transmettre mon ressenti et même si je ne suis pas retenue pour la finale, avoir su convaincre les jurys. Quand c’était terminé, j’étais soulagée. C’était une très belle expérience.  Ligdamis Sarah 1BPBP

 

C’est un concours bien pour s’exprimer et donner son opinion pour défendre les femmes. Néanmoins, j’ai été très stressé, trop stressé, je n’ai pas réussi à faire passer mon message.  Valentin Luc 1BPBP

 

Ma participation au concours était un vrai bonheur. C’est vrai que je suis beaucoup moins à l’aise à l’oral qu’à l’écrit. Je trouve qu’il manquait un peu de temps pour préparer le discours à l’oral. Arrivé dans l’établissement, on a eu un bon accueil de la part des membres du jury. C’était une première pour moi d’être face à autant de personnes. J’étais sûre de moi avant de franchir la porte. La porte franchie, le stress a commencé.  Fontaine Annecy 1BPBP

 

Au début tout allait bien, quand je suis passé j’ai eu une vague de stress. Mes mains ont tremblé et j’ai bégayé, mais quand c’était fini, je me suis senti beaucoup mieux.  Badin Imran 1BPBP

 

Mon discours portait sur le fait que les femmes devraient gagner (en salaire) moins que les hommes, car elles sont à ce que pensent les hommes <<plus petites, plus faibles et moins intelligentes>>. Mon but était de démontrer que les femmes n’étaient pas plus faibles que les hommes, mais que dans bien des domaines la femme peut être égale à l’homme ou même des fois les surpasser. Lors de mon arrivée dans l’amphithéâtre du lycée St Paul IV, je me suis mis à trembler, puis j’ai commencé à me présenter en me forçant à ne pas bégayer. J’enchaînai ensuite sur la présentation de mon texte. Je me rendais compte qu’au fur et à mesure que je progressais dans ma lecture, ma vue se floutait, je croyais que j’allais m’évanouir.  Poo-Sing Giovani 1BPBP